juillet 27, 2016

Football : AC Léopards de Dolisie affiche de grandes ambitions

aya1
aya1

Les Fauves du Niari se sont donné le devoir d’ajouter à leur palmarès tous les trophées au plan national doublé d’un parcours éminemment exemplaire en compétition africaine, cette saison. Sous la direction du président, Rémy Ayayos Ikounga, l’équipe s’organise au mieux pour y parvenir.

« (…) AC Léopards de Dolisie ne peut pas s’engager dans une compétition avec l’intention de jouer les seconds rôles, sans prétendre la gagner. Sur le plan continental nos ambitions demeurent très grandes. L’équipe se doit, par ailleurs, d’être championne du Congo et vainqueur de la Coupe du Congo. (…) Je suis un gagneur et j’entends le rester », a souligné, à grand trait, le président du club de la capitale de l’or vert, Rémy Ayayos Ikounga, déterminé à conjuguer sa saison sportive au plus-que-parfait.

Départs et arrivées…

Pour aller loin tel qu’il l’envisage, l’AC Léopards de Dolisie a ménagé sa monture. Un remaniement a été opéré sur l’ossature du groupe. L’équipe a divorcé d’avec certains joueurs, en toute sportivité. L’attaquant, Mamane Cissé, qui a signé dans un autre club en Europe est un cas particulier car d’autres ont été libérés pour comportements déviants, teintés d’indiscipline et de rendement sportif en-deçà de la moyenne. Le départ en bloc est celui des trois gardiens : des pratiques anti-sportifs nuisibles à l’harmonie du groupe, des attitudes inconciliables et parfois des contre-performances les ont caractérisés.

L’année passée, d’ailleurs, les Fauves du Niari ont encaissé des buts facilement évitables faisant de la ligne de but l’un des maillons faibles de l’ensemble des compartiments. La présidence du club, en intelligence avec le staff technique, reconnaissant leurs talents, malgré tout, a résolu de leur dire au revoir. « Ces joueurs sont très talentueux, je leur souhaite bon vent dans leurs nouveaux clubs. Je crois qu’ils seront un peu plus disciplinés et travailleurs », a déclaré le président, Rémy Ayayos Ikounga.

Les vides en réalité sont faits pour être comblés. Ainsi, le club de la capitale de l’or vert a recruté nombre de joueurs venus de plusieurs horizons. Il s’agit notamment du gardien Barel Mouko, venu de Lille en France, du Zambien Winston Kalengo, meilleur joueur et meilleur buteur de leur championnat qui, du reste, vient de qualifier son équipe nationale au Championnat d’Afrique des Nations. Cet attaquant, s’apprêtait à s’engager dans un club Egyptien avant que l’AC Léopards de Dolisie ne bondisse sur lui, en lui changeant de direction et de destination : Dolisie. Par ailleurs, Harris Tchilimbou, Deldy Ngoyi, Merveil Ndockit, Bidimbou Kader dont l’amabassade de France n’a pas accordé le visa pour faire un test de l’AS Monaco en France, Ebonga ancien capitaine de Vita club (RDC), sont comptés parmi les nouvelles recrues. La liste n’est évidemment pas exhaustive.

Sur les ambitions continentales de l’AC Léopards de Dolisie, soulignons-le, le championnat national a un rôle non négligeable à jouer. Cette compétition est à la fois un objectif ( au plan national) et un tremplin (au plan continental). Considéré comme une plate-forme de mise en jambes, le championnat d’élite ligue 1  devrait se jouer, cette année, sur ses deux phases et non sur une seule comme lors des deux dernières saisons. Ce qui, assurément, permettra aux Fauves du Niari d’avoir de compétition dans les jambes et mieux vivre leur rêve, si grand soit-il. La réalité est valable pour tous les clubs congolais engagés en compétitions africaines.

Le cas Guelord Bebhey Ndey…

Le président de l’AC Léopards de Dolisie a indiqué que la santé de l’attaquant emblématique du club qui a également défendu les couleurs du Congo, au sens plein du terme, s’améliore peu à peu même si la situation était pire qu’on ne pouvait l’imaginer. Le club se débat tout seul au chevet de l’international congolais. « Mes partenaires n’ont pas pris contact avec moi pour parler de ce dossier », a regretté Rémy Ayayos Ikounga qui n’a pas manqué de saluer le dynamisme du ministre des Sports et de l’éducation physique, Léon Alfred Opimbat, ayant lancé un appel, par voie de presse, afin que l’Etat joue sa partition. Pour l’heure, AC Léopards continue à  puiser dans sa trésorerie des sommes colossales pour le suivi médical de ce joueur congolais hospitalisé en France et qui a rendu des services à la Nation. Le dossard 7 qu’il portait ne sera attribué à aucun joueur, a révélé le président du club.

 

Rominique Nerplat Makaya

Légendes et crédits photo :

Photo : Rémy Ayayos Ikounga dévoilant les ambitions des Fauves du Niari crédit photo Adiac

Related posts

UA-34854492-1